Campagnols : mettre les racines en cage

Classé dans : Non classé | 0

Quand il n’est pas possible de passer tous les campagnols à la guillotine, il devient alors nécessaire de s’en protéger.

Une méthode préventive consiste à enfermer les racines derrière un grillage ou une cage faite spécialement pour l’occasion avec du grillage à poule.

les campagnols n'auront plus aucun accès aux racines de l'arbre
la cage refermée

Certains choisissent de ne protéger que les côtés sur 50cm, considérant que les campagnols se déplacent au maximum dans les 30 premiers centimètres du sol et ne protègent pas le dessus, ni le dessous. D’autres estiment que tant qu’à poser un grillage autant qu’il soit totalement efficace et protège tous les côtés.

C’est cette dernière solution que nous avons choisie avec Vincent pour le verger de Grand Charmont, avec des dimensions suffisantes pour laisser les arbres se développer plusieurs années de suite, sans que leurs racines soient grignotées : (Lxlxh) 80cm x 80cm x 60cm.
Pour un grillage de 1m de haut, une longueur d’approximativement 3,2m est nécessaire pour réaliser un seul exemplaire. Les longueurs de rouleau sont généralement de 10m (3 exemplaires) ou 25m (7 à 8 exemplaires).

Le grillage à poule n’est pas particulièrement facile à manipuler, nous nous sommes donc servis d’un gabarit en carton autour duquel il était plus facile de le plier, de le découper et enfin de rattacher les découpes. Côté outillage, une cisaille à métal est un outil qui permet de gagner du temps comparativement à une simple pince coupante, cependant il vaut mieux préparer les cages à l’avance car elles ne se font pas en 5 minutes.

Au moment de la plantation, il faudra mettre en place la cage dans un trou adapté à ses dimensions, la préremplir de terre, positionner l’arbre, remplir le trou, refermer la cage avec 2 chutes de découpe et cacher le tout sous une petite couche de terre, ni vu, ni connu, sauf pour les campagnols qui se verront interdire l’accès aux frêles racines pendant quelques années.

Et vous, avez-vous une autre méthode pour préserver vos arbres des campagnols terrestres, une autre méthode pour réaliser la cage ou un retour d’expérience sur la nécessité ou non de fermer le dessus ou le dessous ?