Récolte des fruits d’été (suite) : Comme leur conservation est souvent de courte durée, prévoir de les mettre en conserve (bocaux, congélateur, fruits secs, confiture…)
Traitements : Si la température est très élevée, surveiller les attaques d’acariens (feuillage vert bronzé). Lutter contre la deuxième génération de carpocapses et contre les pucerons qui pourraient s’installer sur les jeunes rameaux herbacés de la deuxième pousse. Si le temps est humide, effectuer un traitement contre la tavelure. Rappel du rôle bénéfique de la pose de bandes de carton ondulé pour piéger les carpocapses (voir juillet).

Attention ! Pas de sels de cuivre sur le feuillage de la plupart des arbres fruitiers et pas de soufre si la température dépasse 25°. Vers la fin du mois, on peut cependant pulvériser une solution cuprique sur les vieux cerisiers pour lutter contre le chancre. Poser des pièges à guêpes si ces insectes s’attaquent aux fruits.
Taille : Eliminer les feuilles masquant les fruits, ceux-ci seront plus colorés et plus sucrés. Continuer le palissage des nouvelles pousses. Après cueillette des pêches, éliminer les rameaux qui ont fructifié en laissant les deux pousses basales pour assurer la fructification de l’an prochain. Continuer l’élagage des arbres à noyaux après récolte.
Greffes : Août est le mois de l’écussonnage. A partir du 15, on peut tenter des greffes en couronne sur cerisiers et pruniers. Ne pas laisser le limbe des feuilles sur les greffons.
Autres travaux : Arroser si nécessaire, surtout les jeunes arbres nouvellement plantés. Etayer les branches si elles sont trop lourdement chargées de fruits. Implanter de nouvelles places de fraisiers. Si le sol est travaillé au pied des arbres, on peut semer un engrais vert. Cela constituera un apport d’azote et cela évitera de patauger dans la boue si la terre est mouillée au moment de la récolte.
Si l’on veut s’avancer dans ses travaux de plantation, on peut déjà commencer à creuser les trous.