Les rongeurs dans le verger : essayez le perchoir…

Classé dans : Non classé | 0

IMAG0565Rien à voir avec celui célèbre de  l’Assemblée Nationale ; pour réguler une présence et une nuisance excessives de  campagnols et mulots dans le verger, tous  les moyens naturels sont bons, celui du perchoir est facile à mettre en œuvre, son efficacité est néanmoins soumise  à la présence locale de rapaces communs diurnes mais surtout nocturnes  tels que faucon crécerelle, épervier , chouette, chevêche, hulotte, effraie , plus difficilement   buse ou hibou.

En premier lieu, il s’agit de repérer un secteur  calme du verger, fréquenté des rongeurs ( présence de trous ou  galeries de surface par exemple) . A l’endroit qu’il nous parait idéal ,  le  poste d’observation et de chasse à l’affut pour rapaces sera installé, stable et bien dégagé pour  faciliter l’atterrissage et l’envol.

Les matériaux utiles sont le poteau ou  piquet  d’un minimum de 2,50m hors sol , traité au pied  si possible pour améliorer sa longévité, au dessus duquel on  aura solidement fixé horizontalement un bâton rond et  non glissant  d’environ 30 cm mini de long et de 5 cm de diamètre.

Il s’agira ensuite d’enfoncer le  piquet en terre, pour cela un p’tit conseil, faire un bon avant-trou à la barre à mine puis bien tasser le sol  à la masse autour du pied. On évite ainsi l’escabeau pour  enfoncer le piquet, une  opération qui pourrait mettre en cause la solidité de l’ensemble, la parfaite stabilité reste néanmoins déterminante.  On peut ainsi répartir de tels postes de ce type sur d’autres secteurs de présence  constatée.

 

Il reste à se faire une idée de la  fréquentation du perchoir, on peut  disposer  des petits repères  (herbes, feuilles, coup de craie, etc.)  sur  le bâton d’atterrissage, on peut également  observer des traces de déjection  sur le sol à la  base du piquet, ou peut-être même aurez-vous la chance que j’ai eue de découvrir une pelote de réjection au pied du poteau …. Mais il semble surtout  qu’il faille maintenir  une tranquillité constante du poste pour fidéliser la venue des  rapaces locaux.